16002829_1380411018665447_2216270417284274010_n

Sortie de “Feutres” aux Editions Marguerite Waknine dans la collection Cabinet de dessins, le 14 avril 2017.

Aux alentours du Xe siècle, au Japon, existait sans doute une immense femme de lettres, Sei Shônagon, qui consignait au fil de son pinceau, au gré de l’humeur et de l’esprit, ses écrits intimes, des suites d’idées, de réflexions, d’images, rassemblées sous le titre de Notes de chevet ou d’oreiller. Il existe aujourd’hui, ici, une illustratrice et dessinatrice, Céline Guichard, qui réalise sur l’oreiller (du lit ou du sofa, comme elle le dit elle-même) des dessins de salon au fil de ses feutres : cohorte d’êtres hybrides et comme en gestation, grimés, vêtus, touffus, moussus, feuillus et nuageux, veineux et musculeux, amputés et velus, poilus, fendus, bombés, musclés, ridés et fortes. Et de ce défilé d’individus imaginaires, cependant familiers sous nombre de leurs aspects et de leurs manières d’être et de se montrer, nous retiendrons au moins cette chose : nous avons là, plus de dix siècles après Sei Shônagon, une créatrice de l’oreiller de premier rang, maîtresse confirmée de son art.

Franck Guyon

tumblr_o2pev1zsgb1rh0oqho1_500 tumblr_o123n8Pc2I1rh0oqho1_500